Mots-clé : guernesey

« Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Difficile d’être original quand on parle de ce best-seller de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows sorti début 2009… et qui caracole depuis dans le top 100 des ventes Amazon !
J’ai pourtant découvert Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates assez tard, en lisant les article sur le blog du Circle Challenge ABC, où beaucoup de participants se sont retrouvés avec ce titre dans leur liste. Je me suis dit qu’un tel engouement devait tout de même cacher un ouvrage intéressant… Et c’est le cas, ce livre a été un coup de coeur pour moi ! 🙂

L’histoire se déroule en 1946, juste après la Seconde Guerre mondiale, en Grande-Bretagne. Juliet, écrivain qui vient de connaître une petite gloire avec un recueil de parodies d’articles durant la guerre, cherche une nouvelle idée pour s’atteler à son prochain texte.
Le hasard veut qu’elle se trouve contacté par courrier par Dawsey, habitant de l’île de Guernesey, qui fait parti du « Cercle littéraire des amateurs de tourtes aux épluchures de patates ».  Piquée par la curiosité, Juliet va continuer ces échanges, et va s’en suivre des séries de lettres entre elles et les différents protagonistes de ce club.
Bien entendu, elle n’attendra pas longtemps avant d’aller à leur rencontre à Guernesey…

Ce roman est écrit dans le genre épistolaire, chose à laquelle je suis peu habituée. J’ai mis quelques pages (ou lettres) avant de mettre le pieds à l’étrier… (comprendre la situation, découvrir les personnages). Mais j’ai été appée par l’histoire au bout de 10 pages ! Le style est très agréable, très fluide, jamais monotone… on passe du point de vu d’un personnage à l’autre au travers de ses courriers, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Bref, une lecture très rafraîchissante.

Côté histoire, on parle bien sûr de la guerre, vu du côté de Londres où été Juliet, et surtout de l’occupation de Guernesey par les troupes allemande. Le point de vu n’est pas manichéen, ni trop noyé dans le pathos, ce qui rend les choses intéressantes. Après il y a quand même beaucoup d’émotion : humour, tristesse, violence, joie,… mais aussi des histoires d’amour (huhu ^^).
Je me suis vite attachée aux personnages, que ce soit Juliet dynamique et spontanée, qu’Isola l’excentrique complètement perchée, Sydney dans le rôle du grand frère…
Bien entendu, Guernesey à une place centrale dans l’histoire, et la description des lieu m’a vraiment donné envie de découvrir cette petite île au milieu de la Manche…
Le tout nous offre aussi un beau conte sur l’amour de la lecture, des livres, de l’échange autour des histoires et pensées véhiculés par les textes, de la manière dont n’importe qui, quelque soit son niveau social ou culturel, peut s’approprier un livre… Une thématique qui m’est très chère 🙂

Pour conclure, un livre gourmandise, un coup de coeur et un must-read ! D’ailleurs je peux déjà vous dire que ce livre figurera dans les cadeaux que j’offrirai à Noël 😉