Mots-clé : anime

Série « American Dad! » (Etat de Virginie)

Ça fait quelques temps que je me dit que je devrais vous parler d’une série animée que j’aime beaucoup, et qui serait parfaite pour introduire la Virginie dans mon challenge « 50 états, 50 billets » American Dad!, crée par Seth MacFarlane (celui qui a aussi fait Les Griffin). La série à débuté en 2005 aux Etats-Unis, et est diffusée en France sur NRJ12 depuis quelques années, le dimanche midi notamment 🙂

La première fois que j’ai regardé cette série, j’ai eu l’impression de me revoir devant mes premiers South Park par son côté irrévérencieux et excessif… mais l’analogie s’arrête là ! Le graphisme tant le scenario sont bien différents !

On suit pendant les différentes saisons les tribulations de la famille Smith, vivant à Langley Falls en Virginie, et archétype de la famille américaine… du moins en surface !
La série tourne autour du père de cette famille : Stan Smith. Conservateur, homophobe, misogyne, fervent catholique, raciste, ardent défenseur des Bush… et agent de la CIA, il a tout du pro-américain primaire de base tel qu’on l’imagine. D’une bêtise à pleurer… de rire heureusement ici 😀
Autour de lui, sa femme Francine, au foyer forcément, soumise à son mari et sa petite famille, même si son passé de chaudasse rebelle reprend parfois le dessus ! Les enfants sont là pour peaufiner le tableau : Heyley, la fille, étudiante néo-hippie et ultra libérale, ce qui a le don d’agacer son père, et Steve, un geek lycéen qui ne rêve que de perdre un jour son pucelage.
Et pour donner une touche surréaliste au tableau, et donner toute sa saveur à la série : l’extra-terrestre Roger, qui a tout du petit-gris débarqué de la Zone 51, mais qui est en fait un alcoolo à la sexualité trouble, fan de déguisement (qui lui servent a se balader tranquillement en ville) ; et le poisson-rouge Klaus, qui est en fait un poisson auquel on a greffé un cerveau humain pour l’empêcher de nuire, et qui ne rêve que de redevenir un homme pour coucher avec Francine.

Les histoires ne sont que des prétextes pour mettre Stan dans des situations où il va en prendre plein la tronche… ainsi qu’un bonne partie de sa petite famille 😀
Cynique, critique… ils osent des trucs tant au niveau humour (scato, cul, parfois degueu… souvent improbable, toujours énorme) qu’au niveau du message qui me font mourir de rire, ou me laisser la machoire pendante. Savoir faire rire sur des thèmes tendancieux comme les armes à feu ou le racisme, faut oser… et être doués ! J’adore la manière dont les créateurs de la série trainent dans la boue toutes les références politiques et culturelles de l’américaine moderne, et pour le coup, il y a rarement une moralité à ces histoires 🙂
Mais il y a aussi de grands moment de bravoure, des références à des films, groupes musicaux ou séries cultes… de quoi ravir les fans de culture américaine que nous sommes, finalement 😀

Voilà, seul petit hic : ils en sont à la saison 4 sur NRJ12, alors qu’il y a déjà 7 saisons complètes aux USA ! Donc a part des rediff’ et rediff’ de rediff’, peu d’épisode inédits sur la TNT 🙁
Le grand problème des série en France quoi… et après on s’étonne que les gens téléchargent… Tsss…

 

La Virginie est un état central de l’administration américaine : c’est ici, dans la ville d’Arlington, qu’on retrouve le Pentagone, siège du département de la Défense des Etats-Unis, et plus grand bâtiment administratif du monde… A Langley (ville référence pour celle des Smith dans la série), on retrouve le siège de la CIA.
Et ce n’est pas que pour cela que les créateur de la série American Dad! ont situé l’action principale dans cet état ! Tant au niveau historique, culurel, économique, politique… c’est un condensé des clichés de l’Amérique 🙂

Ce qui caractérise la Virginie, c’est son poids sur l’histoire des USA : colonie anglaise dès 1584 (la première du pays !), la région fait parti des 13 états qui ont fondé les Etats-Unis en 1776 et fait Sécession avec l’empire britannique.
C’est aussi l’état-berceau de la culture, de l’histoire et des traditions américaines : 4 des 5 premiers présidents américains venaient de Virginie, la déclaration d’indépendance de Virginie de Jefferson a servit de modèle à la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis, la Virginie est le premier état à fêter la Thanksgiving… enfin, cela ne l’a pas empêchée d’aller du côté des sudistes pendant la Guerre de Secession !
Enfin malgré la Sécession, la Virginie reste marquée par son histoire avec la Grande-Bretagne : son nom est un hommage à Élisabeth Ière d’Angleterre, dite « la reine vierge« , et c’est un des 4 états à porter encore le titre de Commonwealth.

Outre l’aspect administratif, due à sa proximité avec Washington D.C., juste au nord de la Virginie, l’état est aussi une région agricole, avec ses cultures maraichères, ses élevage, et ses vignobles ! En effet, plusieurs vins sont produits en Virginie… moi qui pensais que seule la Californie avait cet apanage aux USA !
Autre spécialité assez connue, le jambon de Virginie, qui n’est produit que dans la ville de Smithfield !

Le tourisme n’est pas en reste non plus : les villes « à l’Européenne » comme sa capitale Richmond, Charlottesville ou Williamburg avec leurs architectures coloniale et néo-classique,  mais aussi les espaces ruraux et naturels des Appalaches à l’ouest, les parcs naturels et forêts protégées, sans oublier le front de mer avec la plus grande ville de l’état : Virginia Beach… Bref, un bout de terre qui a du charme, comme l’ont si bien chanté les Rolling Stones avec Sweet Virginia  😉

Peut-être à cause de la proximité du pouvoir, l’état est très conservateur, chrétien, et majoritairement blanc… L’état idéal pour faire vivre des personnage comme ceux de la série American Dad! 😉

Bref, un état riche en histoire, qui représente pas mal pour moi l’aspect « côte Est » des Etats-Unis : architecture anciennes mélangées avec des bâtiments plus récents, un peu de montagne, de mer, de plaines, de forets… Mais bon, bizarrement, pas dans ma top-list touristique 😉