«L’assassin Royal tome 2 : L’assassin du Roi» de Robin Hobb

L'assassin du roiUn an après ma découverte de L’apprenti assassin de Robin Hobb, me revoilà dans l’univers de l’Assassin Royal avec le tome de 2 de cette saga, L’assassin du Roi. Une lecture parfaite pour le Challenge ABC – Littératures de l’Imaginaire !

Fitz, ou plutôt FitzChevalerie, maintenant qu’il est reconnu comme bâtard de feu le roi-servant Chevalerie, revient du Royaume des Montagnes accompagné de Burrich… Victime d’un empoisonnement par Royal, le plus jeune fils du roi Subtil, il est très mal en point quand il revient à Castelcerf. Après plusieurs semaines de fièvre et de tremblements, il se remet peu à peu… et malgré son état il se prépare à chercher Molly, son amie d’enfance et amour secret, qu’il a vu en danger face aux Pirates Rouges, durant un de ses rêves. Mais alors qu’il va partir, il retrouve Molly au château, embauchée comme servante !
Pendant son absence et sa maladie, le roi servant Vérité a épousé la princesse du Royaume des Montagne, Kettricken, mais celle-ci a du mal à se faire à la vie de château, elle qui pouvait vaquer librement à ses occupations dans son pays.
Entre le roi Subtil qui est très malade, Royal qui fomente des complots pour s’accaparer le pouvoir, Vérité qui a besoin d’un soutien pour combattre les Pirates Rouges, Kettricken qui dépérit d’ennui, Molly qui lui fait la tête, Umbre qui doit partir en voyage, un jeune loup adopté en cachette, et les Forgisés, sortes de zombies créés par les Pirates qui approchent dangereusement de Castelcerf, Fitz ne va pas avoir le temps de s’ennuyer, et va devoir mettre ses compétences de guerrier et de diplomate au service de la couronne et de son peuple !

On découvre la suite directe du premier tome, il s’agit donc de faire un petit travail de mémoire pour remettre les choses dans l’ordre ! Mais l’auteur sait s’y prendre pour jalonner quand il le faut le récit d’aide-mémoire, je n’ai donc pas eu trop de problème à remettre tout en place !

Finalement on se dit qu’il ne se passe pas grands chose dans ce volume des aventures de Fitz, car premièrement elle se déroule sur une courte période, l’hiver de ses 15 ans, et qu’ensuite qu’il y a assez peu de combats et de scène d’action. Mais à y réfléchir, il se passe beaucoup de choses au niveau des relations d’amitié et de conflits entre les différents protagonistes.

Fitz l’ami des bête et le servant du roi est assez lisse, malgré son statut d’assassin. Tous les défauts dont il pourrait être affublé, comme sa gaucherie avec Molly, son manque de discernement quant à la situation du roi… ne sont pas grand-chose face à ses qualités de cœur… Un peu simple peut être, comme personnage ?
Mais heureusement, son nouveau compagnon Loupiot, un jeune loup qu’il a sauvé de la mort, donne un peu de punch à ce personnage. Il le fait plonger dans le domaine qui lui est interdit, le Vif, sorte de transmission de pensée entre l’animal et lui. L’esprit de meute comme dirait Loupiot ! A n’importe quel moment, Loupiot s’immisce dans l’esprit de Fitz et prend même parfois le contrôle lors de combats ! Un peu gênant quand Fitz veut lutiner Molly, mais assez amusant.
Côté « méchant« , Royal le prince superficiel et manipulateur joue assez bien son rôle d’ennemi de Fitz… Mais on le voit finalement assez peu ! Certains personnages très présents dans le premier tome sont aussi quasi absents : le roi Subtil, enfermé dans sa chambre à cause d’une maladie, Umbre qui est parti en voyage, Burrich cantonné à l’écurie… Mais on en gagne d’autres en échange, comme Kettricken qui va apprendre comme Fitz à faire sa place au château non pas en suivant les us et coutumes, mais en imposant son style avec brio !

Une suite assez sympa, peut-être même plus passionnante que le premier tome ! J’ai déjà acheté le troisième tome de la série, je pense que je le lirai bien avant l’an prochain 😉

challenge de l'imaginaire ABC 2014

Un commentaire

  1. Ping : « L’assassin royal tome 3 : La nef du crépuscule » de Robin Hobb | geekette.fr

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>