« Orgueil et préjugés » de Jane Austen

Attention, coup de coeur en vu !

A voir tous les gens qui encensent Jane Austen sur les forum ou blog, j’ai eu envie de voir tout de même par moi-même ce qu’ils trouvaient à ses romans. Surtout que ses ouvrages semblent être de grands classiques, puisqu’une part non négligeable de lectrice autour de moi connaissent Jane Austen, et plus particulièrement Orgueil et préjugés, qui me semble être un de ses romans les plus célèbres.
Je m’attendais donc à un livre pour jeune fille un peu midinette, bien sous tout rapport et tout… rempli de personnages en costume du début du 19ème, des voitures à cheval, des lectures au coin du feu dans des cottages verdoyants…
Je n’en était pas très loin, mais c’était oublier l’humour typiquement anglais et la sensibilité que j’ai pu y découvrir.

L’histoire, je pense que tous le monde la connaissait sauf moi…
Le récit prend place à Longbourn où nous suivons la famille Bennet. Mrs Bennet cherche à marier ses 5 filles, et plus particulièrement ses deux aînées, Jane et Elisabeth. Ses espoirs commencent à prendre forme lorsqu’une propriété proche du bourg est louée par un gentilhomme célibataire, riche et libéré de toute contrainte s’y installe, Mr Bingley. Entre bals et invitation à dîner entre les différentes familles, ce dernier tombe rapidement amoureux de Jane…  Si Bingley est enjoué et amical avec le voisinage, il n’en va pas de même pour son ami Mr Darcy, qu’Elisabeth va bientôt prendre en grippe…

Je préfère ne pas en dire plus pour ne pas faire une synthèse du roman… mais l’essentiel de l’histoire tourne autour du mariage, qui, pour des jeunes filles élevé dans l’objectif de devenir des épouses heureuses, est définitivement un accomplissement ! Il faut dire qu’elles n’avaient pas grand chose à faire, ces pauvres filles de bonnes familles, au début du 19ème siècle. Pas d’école, des cercles restreints de connaissances, des moyens de communication limité au courrier et de transport au cheval… L’amour et le mariage sont donc une échappatoire.
Certaines cherche un mariage d’amour, d’autre se font une raison et épousent un bon parti possédant quelques biens.  Pour des filles comme celle des Bennet, un bon mariage est l’assurance d’un toit et subsistance, les biens de Mr Bennet étant soumis à la loi de l’entail, il doivent revenir à un héritier mâle, ici son cousin.  Sa femme et ses filles pourraient donc être chassée de leur logis, et se retrouver avec une maigre rente.
Le mariage est donc aussi le moyen d’asseoir une position sociale… Mais pour faire un bon mariage, les jeunes filles et leur famille doivent avoir une réputation sans faille.  Pas évident lorsque des chasseurs de dots ou folles adolescente se mêlent à ce jeu…
En tous cas Jane Austen traîte ce sujet avec intelligence, humour et impertinence, c’est un vrai plaisir de se plonger dans le quotidien de ces personnages ! On a du mal a croire que ce livre a été édité en 1813 tant il est moderne dans son style et ses propos.

Je ne suis pas spécialement fan des histoires d’amour, mais celle-ci m’a totalement emballée ! J’étais en plein bovarysme, à vibrer au rythme des émotions d’Elisabeth et Darcy… car si elle le déteste au début du récit, je ne suis pas sans savoir (en femme d’expérience), que la haine est souvent bien proche de l’amour 😀
Il faut dire que Darcy a tout de l’homme idéal, loin de l’image de « Prince Charmant », mais qui dégage un je ne sais quoi qui en fait un amant intemporel… on a beaucoup disserté sur la question avec Petite Fleur qui m’a prêté ce livre. Il incarnerait l’image de l’homme solide en qui on peu faire confiance, protecteur, qui ne se lie pas d’amitié facilement mais qui donne beaucoup à ses proches, intelligent, cultivé, et pour ne rien retirer à ses charmes, beau et riche ! Il a bien sûrs quelques défauts, comme son orgueil, mais c’est un détail dans l’ensemble de son portrait, et ça ne le rend que plus humain.
Autant vous dire que les discussions vont bon train à son propos au bureau, et qu’on est plusieurs prêtes à se battre si un Darcy se présentait ici 😀

Ce livre a été un vrai vent de fraîcheur qui a réveillé mon coeur de midinette ! J’ai adoré ! Je n’ai qu’une envie maintenant : regarder les films et séries TV tirés de ce roman, mais aussi et surtout découvrir d’autres oeuvres de Jane Austen !

4 comments

  1. Petite Fleur

    Les films, les adaptations TV et les bouquins étant à moi, Darcy aussi 🙂 Y a pas à se battre…
    Je pensais pas que tu accrocherais autant. Et à me rendre mon bouquin, c’est malin, j’ai envie de le relire !

    • Loesha

      Non non non, les grand bruns c’est pour moi, tu ne peux pas lutter 😀
      Effectivement, je ne m’attendais pas à apprécier à ce point là… Et plus ça va, plus je m’aperçois que mes coups de coeurs sont de plus en plus éloignés de mes lectures-plaisirs habituels : la SF, le fantastique…
      Je me ramollis avec l’âge ^^

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>