« Death Note » de Obha et Obata

Encore une découverte manga sur l’impulsion de Petite Fleur. Ses dernières propositions m’avaient moyennement plu (Gunnm, Black Butler)… Mais heureusement pour moi (et pour elle, je vous l’assure !), Death Note est une série que j’aime beaucoup 🙂
Bien entendu j’avais déjà entendu parler de Death Note, mais je n’avais jamais pris le temps de m’intéresser à la série en livre ou en animes. Il a fallut la sortie de la superbe « Black edition », dans un format un peu plus grand, et toute noire (autant le livre que la tranche des pages) pour me lancer dans l’achat des BD.
J’en suis actuellement au  volume 3… et encore loin de la fin à mon avis !

Death Note se déroule à notre époque au Japon. Light, un lycéen sans trop d’histoires mais très intelligent découvre un mystérieux carnet orné du titre de « Death Note ». Ce carnet lui donne le pouvoir de tuer n’importe qui en écrivant son nom sur une des pages… et Light qui a un tempérament assez idéaliste finalement, décide d’éliminer de cette manière et sous le pseudonyme de Kira, tous les criminels déclarés dans les médias afin de rendre le monde plus juste.
L’ancien propriétaire de ce carnet, le Dieu de la Mort Ryuk, va rapidement le rejoindre pour lui expliquer toutes les possibilités de ce nouveau pouvoir, et l’aider (si on peut dire). Celui-ci s’ennuyait dans son monde et a décidé de s’amuser un peu avec son carnet entre les mains d’un humain…
Rapidement, la mort de tant de criminel devient suspecte, et la police ainsi qu’un super détective, L., sont mis sur l’affaire pour démasquer Kira
Au final, cette enquête devient une vraie guerre des neurones entre L. et Kira.

Beaucoup d’intrigue et d’action dans ce manga, dense et assez dur, où le personnage humoristique est un Dieu de la Mort pas très sexy et amateur de pommes… Il est  sombre aussi dans la question qu’il pose : Est-il éthique de tuer des criminels sans de procès ? Et nous, si nous avions ce pouvoir de tuer à distance en ne laissant aucune traces, que ferions nous ? Utiliserait-on ce pouvoir ? Dans quel but ?
On a aussi la thématique du super héros contre le super méchant… sauf que là le tableau est loin d’être le schéma classique du Bien contre le Mal : Kira comme L. pensent faire le bien, mais ont des méthode immorales.
Outre ces réflexions, on a au fil des volumes une belle série d’enquête pleine de rebondissements, de nouveaux personnages pleinement justifiés autant du côté de L. que de Kira, de nouvelles règles dans le Death Note…

Côté dessin, je suis fan ! Un dessin précis avec des belles proportions, pas dans le délire kawaii, ni trop réaliste : les personnages sont charismatiques, ont un trucs qui les rend vraiment expressifs.
Le personnage du Dieu de la Mort Ryuk me plait aussi beaucoup, un mélange un peu gothique et grotesque (on a le physique qu’on peut…).

Je ne peux que vous conseiller de découvrir Death Note, sous forme de manga ou d’anime ! 😀 !
Moi en tous cas, j’aime ! <3

Livre intégré au challenge Petit Bac (ma liste est ici).

6 commentaires

  1. Petite Fleur

    Moi j’aime le Shinigami qui aime les pommes 🙂
    Bon, de ce que j’ai vu, les dessins sont vraiment respectés dans la version anime.

    Attention, je te passe ta prochaine lecture tout à l’heure !!!

    • Loesha

      Mince… c’est « La voie du sabre » ou le roman Harlequin ? Dans les deux cas, j’ai peur o_O

      Question : tu aime ce Shinagami à cause de son regard aussi fixe et envoutant que celui d’Heidi l’oppossum ?

  2. Petite Fleur

    Nan, je l’aime pour l’anime, il est marrant, il laisse faire l’humain, en total autonomie, mais comme il s’ennuyait dans son monde, ça le distrait de voir les humains s’entretuer. Et puis le fait qu’il soit complètement maboule des pommes, je trouve ça bien trouvé 🙂
    Et laisse Heidi tranquille 🙂

  3. Ping : Ma liste pour le challenge petit BAC | geekette.fr
  4. Ping : « Bakuman » de Ōba et Obata | geekette.fr
  5. Ping : « Death Note » d’Oba et Obata | geekette.fr

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>