« Alpha… directions » de Jens Harder

Commencer l’année 2011, lisant cette BD, ça va rendre difficile mes choix de lecture dans le genre pour les 11 mois qui vont arriver !

Cet ouvrage est une tuerie, le genre de livre que je voudrais avoir écrit ! Un vrai livre de geek en plus, passionné, intelligent, poétique, ambitieux… les adjectifs me manquent pour expliquer à quel point cet ouvrage doit être dans toutes les bibliothèque, quelque soit l’âge du lecteur.
En lisant Alpha… directions, je me suis revue à l’âge de 7 ou 8 ans, en train de décortiquer tous les livres sur les dinosaures et la préhistoire de la bibliothèque municipale, les dessiner… essayant de comprendre ce monde qui nous semble tellement éloigné…

Alpha… directions est le premier volume d’une trilogie sur la vie et l’univers. Projet ambitieux de Jens Harder, dessinateur de BD allemand, qui a débuté en 2009 (pourquoi je le découvre qu’aujourd’hui 🙁 ?).
Dans ce premier volume, il nous raconte l’histoire du Big-Bang, de la création de l’univers, de la Terre, des premières pulsations de la vie dans les océans… et ensuite l’essor de celle ci, depuis le milieu aquatique à celui des premières forêts, du sol jusqu’au ciel, que ce soit des reptiles, poissons, oiseaux, mammifères… Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’histoire de notre planète et de la vie est une série de catastrophes naturelles, et de reconquête de la planète par les survivants ! On a l’impression d’être minuscules face à ces milliards d’années d’histoire condensé dans un livre de 360 pages…
L’histoire prend fin à l’aube de l’humanité. Mais rassurons nous, l’histoire des Hommes sera l’objet du second volume, Beta… civilisations, et le troisième s’intéressera au futur, avec Gamma… visions.

Difficile de décrire le livre dans toute sa richesse : chaque planche est un concept, narrant et illustrant un fait historique ou scientifique (pour le coup, il est difficile de dissocier les deux), via un paysage, une plante, un animal, et mettant en perspective celui-ci en lui adjoignant une iconographie populaire ou religieuse, artistiques ou architecturale, des fossiles, des animaux existants réellement ou non, …
Ainsi un T-Rex peut être accompagné de Godzilla, les eucaryotes rapprochées des imageries médiévale de l’exil d’Adam et Eve du Paradis… les relations ne sont pas toujours évidentes, mais ces associations d’idées rendent la lecture enrichissante, et pleines d’ouvertures au niveau de l’interprétation.
Ces mises en regard nous suggèrent des sentiments face à un événement si lointain et abstrait. Jens Harder rend poétique une période de l’histoire où l’homme n’a eu aucune prise… c’est quasiment une partition musicale que nous offre ce livre.
Ce que j’aime aussi, c’est l’aspect de cabinet de curiosité, qui n’est pas sans me rappeler l’ouvrage d’histoire naturelle, le Thésaurus d’Albertus Seba et ses illustrations naturalistes.
Le côté scientifique un peu plus formel structure bien la lecture, et en fait une source d’info facilement réexploitables : des couleurs de planches différentes pour chaque grande période historique, des pages de récapitulatifs à la fin de chaque ères…

Vous trouvez peut être que je m’emballe non ? 😉
Dans ce cas sautez vite sur ce livre et faites vous une opinion 😉
En tous cas, c’est un gros coup de cœur pour moi !

5 commentaires

  1. Ping : Alpha… Directions (Mardi chronique) |
  2. Ping : « Beta… Civilisations, volume I » de Jens Harder  | geekette.fr

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>