Un osso bucco, pour une balade en Italie

Ouf, une étape de franchie pour le challenge de Nane, Balade en Italie, dont je parlais ici.

Pour tous dire, je ne me suis pas trop creusée la tête : j’avais déjà fais mon marché samedi matin pour acheter de quoi faire un osso bucco… quelques heures avant de découvrir ce challenge. Mais l’occasion fait le larron comme on dit non ? 😉

Faire de la cuisine italienne ça n’est pas à proprement parler une torture… les produits sont tellement bons là bas que des préparations simples suffisent à a voir un plat délicieux (voir mon article sur mon autre blog, à propos de mon expérience de la cuisine romaine).
Dans ma vie de tous les jours, je fais souvent sans vraiment m’en apercevoir de la cuisine aux couleurs de l’Italie (mes lointaines origines italiennes doivent parler dans mes marmites) : pâtes aux sauces variées (tomate, pesto, carbonara, bolognese…), risotto, gnocchis maison (je ne maîtrise pas encore des masses ça), ravioles, … Et je ne détaillerai pas ma passion pour les assiettes de charcuterie et fromages italien, antipasti… accompagné d’un bon vin (ça y est, j’ai faim rien que d’y penser).

Mais revenons à mon osso bucco…
On mange assez peu de viande de veau à la maison (si je ne compte pas les abats), et les rares fois où on en fait, c’est mijoté : blanquette, sauté de veau, et osso bucco.
Je teste de nouvelles recettes à chaque fois, mais je crois que là je commence à stabiliser ma méthode.

Une bonne assiette d'osso bucco, avec un peu de parmesan

Recette d’osso bucco

Ingrédients (pour 4 parts)
– 4 tranches de jarret de veau
– 100g de lardons fumés
– 1 boite moyenne de tomates pelées
– 2 carottes
– 2 oignons
– 1,5 gousse d’ail
– farine
– 12cl de vin blanc sec (environ un verre)
– 1 cube de bouillon de poulet
– 2 feuilles de laurier
– 2 branches de thym
– du persil (1/2 bouquet environ)
– 1 citron non traité
– sel et poivre
– huile d’olive

1- Émincer les oignons, couper en petits morceaux les carottes et écraser une demi gousse d’ail (dégermé).
Dans une cocotte, faire revenir dans un généreux fond d’huile d’olive ces légumes, avec les lardons fumés.
Ajouter le thym, le laurier, un peu de basilic et de persil.
Saler et poivrer.

2- Pendant que ce mélange colore à feu moyen, récupérer les tomates dans la boite de tomates pelées. Garder le jus de côté.
Écraser les tomates à la fourchette et les mettre dans la cocotte sans le jus, que l’on réserve avec le reste déjà mis de côté précédemment.
(Je préfère cuire les légumes sans trop de jus, afin de ne pas donner un effet soupe).
Cuire le mélange de légume à feu doux 20 minutes environs.

Viande dorée et légumes dans la cocotte

3- Fariner les tranches de jarret, et les mettre à dorer dans une grande poêle bien huilée. Cuire 2-3 minutes de chaque côté,  jusqu’à ce que la viande prenne une jolie couleur.
Disposer la viande sur les légumes dans la cocotte.
Déglacer la poêle avec le vin blanc, et le verser sur la viande dans la cocotte.
Ajouter le jus de tomate qui était mis de côté.
Préparer 1/4 de bouillon de poule (cube + eau bouillante), et verser sur la viande jusqu’à la recouvrir.
Goûter la sauce, et saler et poivrer au besoin.
Cuire sans couvercle 1h30.

Osso bucco en pleine cuisson

4- Pendant ce temps, préparer le gremolata qui va sublimer cette recette classique d’osso bucco…
Récupérer environ la moitié du zest d’un citron avec un économe, et le couper très finement.
Le mélanger à une gousse d’ail écrasée en petits morceaux, et l’équivalent de 4 bonnes cuillère à soupe de persil.
Verser cette préparation dans la cocotte, feu éteint, juste avant de servir l’osso bucco. Laisser à couvert 15 minutes le temps que le mélange infuse dans la sauce…

Gremolata

On l’a dégusté avec du riz basmati juste cuit avec une feuille de laurier… A servir avec un peu de parmesan bien entendu 😉
Inutile de vous préciser qu’on s’est régalé… Miam :p
De plus, je vais pouvoir profiter des restes pour mon bento de demain… Vive l’Italie, et vive le challenge de Nane ! 😀

Osso bucco dans mon bento

12 commentaires

  1. Ping : Bento Kawaii | Osso bucco en bento, pour une ballade en Italie
  2. Ping : Challenge « Ballade en Italie » | geekette.fr
  3. Ping : Ballade en Italie – Participants et billets « Aux Bonheurs de Nane
    • Loesha

      Merci à toi pour cette idée, ça m’a fait plaisir de cuisiner cet osso bucco « dans les forme » 😉
      Pour tes pâte, la sauce bolognese diffère tellement d’une personne à l’autre que j’ai hâte de lire ça ! 🙂

      • Nane

        oh, mais ma bolognaise est très très simple ! tous le splats italiens que je fais sont très simple, c’est ce que j’aime dans la cuisine italienne et dans les recettes qui me viennent de ma nonna napoletana : une cuisine simple, des recettes faciles transmises oralement …

  4. Gaspara

    alors l’osso buco c’est un plat de Milan (on fait aussi ailleur mais le vrai c’est selui ci, je suis de Milan :-)))
    bien la gremolada, mais pas de tomates et bien sur risotto au safran! en Italie le riz est un « premier plat » et la viande un « seconde plat » mais en ce cas on mange avec

  5. Ping : Balade en Italie – Participants et billets | Aux Bonheurs de Nane

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>