« Nous autres » d’Eugène Zamiatine

Attention, monument en vue !

Je n’avais jamais entendu parler de Zamiatine avant de voir son roman, Nous autres, dans ma liste du Circle Challenge ABC.
J’ai l’impression de rencontrer avec ce livre un aïeul, dont j’aurais soupçonné l’existence sans l’avoir jamais vu… Nous autres, c’est LE roman fondateur d’un genre de science-fiction que j’apprécie : la dystopie, ou contre-utopie. Ecrit en 1920, c’est donc le père de toutes les perles comme Le meilleurs des mondes d’Huxley, Fahrenheit 451 de Bradbury, et bien entendu 1984 d’Orwell… et leurs petits-enfant comme le Monde inverti de Priest etc…

Eugène Zamiatine (ou plutôt Ievgueni Zamiatine) est un écrivain russe qui, dégoûté des dérive autoritaire du Partie Communiste après la Révolution d’Octobre, écrit ce roman dénonciateur, et quasi d’anticipation sur la dictature à venir.

Ecrit à la première personne, sous forme d’un journal, le numéro D-503 dépeint une ville – état construite de verre, où chaque individu et un atome de l’Etat Unique, dirigé par le Bienfaiteur.
Pas de place pour l’imagination ou les initiative, la vie de chacun est rythmé par le calendrier et les horaires des Tables… Des heures de sommeil, travail, loisirs, repas, activités sexuelles imposées, jusque dans les détails : nombre de mastication avant d’avaler une bouchée, carnets coupons pour demander une heure de plaisir avec un autre numéro, pas de familles ou de reproduction libre,… tout est placé sous l’oeil vigilant des Gardiens…
Les habitants sont heureux, la société mise en place ayant depuis très longtemps troqué la liberté contre le bonheur, en érigeant le Mur Vert pour séparer la ville civilisée et mécanisée de la nature sauvage et barbare.

Comme vous vous en doutez, un grain de sable va se glisser dans les rouages lisses de la vie de D-503…

J’ai vraiment aimé ce livre, même s’il est selon moi plus difficile d’accès que ses rejetons type 1984 : moins de descriptions qui permettent de mieux comprendre l’univers ou la politique de cet univers, un style un peu plus pointu voir poétique… Une vraie découverte qui m’a fait le plaisir d’enrichir ma connaissance de ce genre de science-fiction !

Pour conclure, rien que pour ce livre, je suis heureuse de m’être inscrite à ce challenge… !

2 commentaires

  1. Ping : Ma liste de lecture pour le Circle Challenge ABC | geekette.fr
  2. Ping : « Un bonheur insoutenable » d’Ira Levin | geekette.fr

Poster un commentaire

Vous devriez utiliser le HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>